34 °C meteo-icon
 0 mm
 7.2 km/h
Menu

Élections européennes

La mise en place d'un Répertoire Électoral Unique (REU) depuis le 1er janvier 2019 provoque des difficultés dans la gestion des listes électorales communales (problèmes d'état-civil, mauvaises adresses, électeurs non-inscrits), conséquence de problèmes de synchronisation entre le logiciel de gestion des élections et l’interface ÉLIRE gérée par l’INSEE.

Par précaution, le service des élections invite les électeurs à vérifier leurs situations électorales avant le jour du scrutin. Pour ce faire, le ministère de l’Intérieur a déployé sur service-public.fr un nouveau téléservice d'interrogation de la situation électorale (ISE) qui permet à chaque citoyen de vérifier s’il n’a pas été radié ou de connaître l’adresse du bureau de vote dans lequel il peut voter.

Si au terme de la recherche, l’électeur n’est pas retrouvé, il doit contacter le service élections.

Pour rappel, la carte d'électeur n'est pas obligatoire pour voter. Seul un document d’identité en cours de validité est nécessaire (arrêté du 16 novembre 2018).

Pour information

Accès téléservice : www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R51788

L’électeur radié à tort à la possibilité de saisir le juge d'instance pour demander une inscription judiciaire (article L.34 du Code électoral : « Le juge du tribunal d'instance, directement saisi, a compétence pour statuer jusqu'au jour du scrutin sur les réclamations des personnes qui prétendent avoir été omises sur les listes électorales par suite d'une erreur purement matérielle ou avoir été radiées de ces listes sans observation des formalités prescrites [...]) ».

Infos : 04 90 38 06 45

 Retour