18 °C meteo-icon
 0 mm
 7.2 km/h
Menu

Chantier de fouilles préventives place de la Synagogue

Comprendre l'histoire pour penser l'avenir

Chantier de fouilles préventives place de la Synagogue

Singulière et peu explorée, l’histoire de la communauté juive expulsée du royaume de France au XIVe siècle dévoile de nombreux secrets à l’Isle-sur-la-Sorgue. Pour en savoir plus sur cette période méconnue, la place de la juiverie, et plus particulièrement la place attenante de la synagogue, font l’objet depuis janvier dernier de fouilles archéologiques préventives conduites par la Direction du Patrimoine.

Au Moyen-Âge, les communautés juives sont expulsées de tous les royaumes d’Europe. Certaines d’entre elles trouvent alors refuge en Comtat Venaissin sous la protection des papes qui toutefois, au fil du temps, durcissent leur réglementation à leur égard. Reclus au sein de « carrières », ils vivent ainsi dans des juiveries à Carpentras, Avignon, Cavaillon et l’Isle-sur-la-Sorgue. Durant 300 ans, plusieurs centaines de familles juives l’isloises vivent dans un ghetto de 6 000m2 fermé par deux portes verrouillées la nuit.

Ce n’est qu’à la Révolution, en 1791, que les juifs devenus citoyens sont autorisés à vivre hors des carrières. Cette histoire propre à notre territoire se lit bien sûr dans l’architecture locale.

En témoigne l’immeuble Beaucaire récemment inscrit au titre des Monuments Historiques et toujours visible sur la place de la juiverie. Malgré la destruction de nombreux bâtis - parmi lesquels la synagogue emblématique - l’archéologie nous aide aujourd’hui à mieux comprendre l’histoire et à dévoiler certains de ses secrets. Mais l’archéologie se n’arrête pas là. Elle sert aussi à préparer l’avenir et à mieux penser la reconquête de l’espace urbain au travers des projets de réaménagement futurs. Si l’heure n’est pas encore aux travaux de réhabilitation, les découvertes des archéologues de la ville nous permettent aujourd’hui de mieux comprendre ce patrimoine si singulier. Un savoir précieux pour penser une requalification future de ce quartier, en cohérence avec l’histoire et l’identité l’isloise.