11 °C meteo-icon
 0 mm
 3.6 km/h
Menu

Grandes figures L'Isloises

Grandes figures L'Isloises

Terre de culture et d’histoire, L’Isle-sur-la-Sorgue a vu naître et grandir des personnalités dont le destin, chacun dans leurs talents, allait façonner la société

René Char

Né à L’Isle-sur-la-Sorgue en 1907, René Char vécu une adolescence marquée par la rencontre des « transparents » vagabonds luni-solaires, vivant au rythme des jours et saisons, porteurs et colporteurs de poésie. À 21 ans, il publie ses premiers poèmes, se rend à Paris à la demande de Paul Eluard et devient pour quelques années le « locataire » du mouvement surréaliste. Période féconde, riche d’amitiés avec les artistes et écrivains avec lesquels il entretiendra toute sa vie une « conversation souveraine ». Dès 1937, il s’insurge contre le franquisme. Mobilisé, il rejoint son régiment à Nîmes, ce qui marquera profondément sa sensibilité.

En 1941, il adhère à l’armée sécrète, puis aux Forces Françaises pour devenir, sous le nom Capitaine Alexandre, chef départemental de la section atterrissage parachutage des Basses Alpes. Dès lors, René Char ne cessera d’écrire et son inspiration poétique se trouvera imprégnée de sa terre nourricière : la Sorgue, le Ventoux… et de lieux parcourus : Le Thor, Thouzon, Luberon… Autant d’ouvrages que les peintres, ses « alliés substantiels » éclaireront par leurs enluminures et leurs dessins.

 

Esprit Joseph Brun

Né en 1710, Esprit Joseph Brun, dit Brun Cadet, était un architecte français du XVIIIe siècle. Fils d’Esprit Brun, il était allié à la bien connue dynastie d'architectes provençaux : les Franque. Si on lui doit la réalisation de CAPREDON centre d’art, c’est aussi à lui que reviennent certains projets d’envergure de la région. Citons l’Hôtel de Ville de Marseille, pour lequel il a construit la grande galerie de 1782 à 1788 ou encore l’Hôtel6Dieu à Marseille, pour lequel il a construit dans les années 1780 deux remarquables escaliers symétriques. Enfin, Brun dirigea les travaux du château Borély, toujours à Marseille, et mit en œuvre ce projet de grande envergure.

 

Victor Leydet

Né en 1861 à L'Isle-sur-la-Sorgue, Victor Leydet était un affichiste, un peintre de genre et un maître provençal de la Nouvelle école d'Avignon. Membre de l’académie de Vaucluse, il fût inscrit aux Beaux-Arts d’Avignon où il reçut les leçons de Pierre Grivolas et de Gabriel Bourges.

 

Julien Guigue

Né en 1869 à Lagnes, c’est à L’Isle-sur-la-Sorgue que Julien Guigue a mené un travail d’historien remarquable. Inspecteur au lycée Benoît, siégeant au conseil d’administration de l’hôpital, il fut décoré de la Légion d’honneur en 1923. Lettré, ami des arts, il fut un temps conservateur au musée Calvet d’Avignon. Durant les années 30 puis au début des années 40, Julien Guigue a mené à bien une considérable mission de recueil et de classement de documents sur l’histoire l’isloise. En 2016, l’association locale Memòri réédite son ouvrage, Notes sur L’Isle des origines à 1938 (1939). 

 

En lien