22 °C meteo-icon
 0 mm
 28.8 km/h
Menu

Végétalisation de l'espace public

Sensible aux problématiques induites par le changement climatique, la Ville de l’Isle-sur-la-Sorgue s’inscrit dans une démarche d’amélioration de la qualité de ses espaces publics en renforçant la végétalisation des lieux.

Végétalisation de l'espace public

Le cycle de l’eau & la gestion du pluvial sur le site de l’école de musique municipale

Au cours de l’été 2021, la Ville de l’Isle-sur-la-Sorgue a lancé des travaux de désimperméabilisation et de végétalisation de la cour de l’école de musique située au Bassin.

Objectifs : retrouver un espace perméable qui laisse l’eau de pluie s’infiltrer, contribuer à la recharge de la nappe et au rafraîchissement estival de la ville qui renoue un peu plus avec la nature. Le chantier a été retenu dans le cadre d’un appel à projets de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

LES TRAVAUX

Le projet a consisté à :

  • Désimperméabiliser la totalité de la cour en retirant l’actuel enrobé pour mettre en place un revêtement perméable.
  • Végétaliser la cour en prenant en compte les usages. Plantation de 10 arbres supplémentaires et de 185m² d’espaces verts composés d’essences variées et adaptées.
  • Gérer les eaux pluviales à la parcelle par la création d’un puits perdu de 54m3 (21,6 m3 de volume de stockage utile) et de noues paysagères (bassin de pluie) d’un volume de stockage de 29 m3 soit un volume de stockage utile de 50,60 m3.

Végétalisation du site & actions en faveur du développement durable et de la biodiversité

Pour s’inscrire dans la continuité de la démarche initiée par la Ville de l’Isle-sur-la-Sorgue, des végétaux d’essences variées et adaptées ont été plantés sur le site de l’école de musique municipale. Pour les arbres, l’objectif a consisté à tendre vers un patrimoine arboré équilibré et résilient. Pour les arbustes, l’objectif a consisté à offrir aux usagers un intérêt échelonné sur l’année (floraison, feuillage etc.) mais aussi à favoriser la biodiversité. Ces plantations sont arrosées au goutte à goutte et un paillage est mis en place pour limiter l’évapotranspiration et la pousse d'adventices. On retrouve parmi les arbres des érables de Cappadoce, des chênes de Grèce, des charmes houblon et des lilas de Perse, parmi les arbustes des verveines de Buenos Aires, de la myrte de Tarente, de la germandrée, de la valériane, du pistachier ou encore de la ballote. S'agissant des couvres sols, ont été plantés thym, lippia et achillea. Une partie de la haie a été retirée, les Troènes du Japon ont vu leur houppier remonté pour ouvrir la cour côté voirie. Une composition d’arbustes, vivaces et couvre-sols variée d’une hauteur d’1,5 mètres environ est venue agrémenter le pourtour de la cour et offrir des couleurs et senteurs aux usagers tout au long de l’année. Cette cour, autrefois « îlot de chaleur », est devenue un « îlot de fraîcheur ».

LES ACTIONS PHARES

  • Mise en place de BRF (Bois Raméal Fragmenté) réduisant l’évapotranspiration et la pousse d’adventices
  • Absence de recours aux bâches en plastique ou autres produits supplémentaires biodégradables (réduction de l’indice carbone, fabrication et transport ; réduction du coût de l’aménagement ; réduction du coût d’arrosage ; réduction du coût d’entretien).
  • Mise en place de plantes couvre-sol (lippia, thym, achillea)
  • Diversification des essences plantées au niveau arboré et arbustif (lutte contre les maladies, favorise la biodiversité)
  • Mise en place d’essences arbustives méditerranéennes (adaptées à notre climat permettant de réduire l’arrosage)
  • Desimperméabilisation des sols
  • Mise en place d’hôtels à insectes et nichoirs

  

Travaux complémentaires

Du mobilier urbain et des aménagements complémentaires sont venus parfaire le projet.

Le site a été embelli et adapté grâce à :

  • Un éclairage led
  • Des assises en bois
  • Des corbeilles à papier
  • Une borne fontaine
  • Un accès PMR permettant l’accès à l’établissement depuis l’entrée
  • La réalisation d’escaliers depuis le cours Fernande Peyre où une ouverture (portail) a été créée
  • La mise en place d’un espace scénique pour les concerts

Les travaux de génie civil et de végétalisation ont été pris en charge à hauteur de 70% du montant par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (hors éclairage, mobilier et autres embellissements). Le reste du projet est pris en charge par la Ville de l’Isle-sur-la-Sorgue, notamment au travers de travaux réalisés en régie, par la Direction Culture & Vie Locale, avec notamment :

  • la fabrication et installation de bancs
  • la réfection, décroutage, ponçage et application d’enduit sur la façade
  • la réfection des sols (avec silice anti-dérapant)
  • la fixation de poubelles extérieures
  • la création d’emplacements pour paillasson
  • l’installation de lumières à led avec minuterie
  • la pose de rideaux occultants à protection thermique
  • la fixation de gouttières
  • l’aménagement de placards
  • la pose d’une alarme

 


Les panneaux d'exposition sur place