19 °C meteo-icon
 0 mm
 3.6 km/h
Menu

Immeuble Beaucaire

Une campagne de souscription pour la restauration de l’escalier de l’immeuble Beaucaire

Immeuble Beaucaire

Après les campagnes à succès pour le parc Gautier, le monument Salviati et, plus récemment, CAMPREDON art & image, une nouvelle campagne de souscription s’ouvre en 2023 en faveur de travaux de restauration sur l'escalier de l'immeuble Beaucaire. Jeudi 11 mai 2023, une convention liant la Ville de l’Isle-sur-la-Sorgue et la Fondation du Patrimoine autour de ce projet est signée en mairie. La campagne de souscription, ouverte le 15 mai 2023, s’achèvera fin 2024. 

Un édifice remarquable

L’immeuble construit au milieu du XVIIIe siècle par l’architecte Esprit-Joseph Brun pour David Aaron et Isaac de Beaucaire est l’un des derniers témoignages de l’architecture civile de l’ancien quartier juif de L’Isle-sur-la-Sorgue. La forme singulière en « U » autour d’une impasse résulte d’un choix architectural favorisant l’entrée de la lumière dans les appartements depuis le ghetto, puisque les règles restrictives interdisaient aux Juifs de percer des ouvertures sur l’extérieur de leur quartier. La travée centrale correspond à l’escalier placé dans l’axe de la composition. Elle est percée de quatre ouvertures correspondantes aux différents niveaux de l’immeuble dont une remarquable porte en pierres de taille, à encadrement mouluré et corniche qui conserve encore la menuiserie d’origine. Aux étages, séparés par des bandeaux, les baies présentent des encadrements saillants avec appuis en débord ; l’ensemble des modénatures est réalisé en plâtre couvrant une maçonnerie de moellons. À l’intérieur, l’escalier débute depuis le sol dallé et se développe par deux volées suspendues avec repos et palier en pierres de taille. À partir du premier étage, la composition est identique mais utilise uniquement une structure en bois plâtré avec des mallons de terre cuite. La rambarde en fer forgé est de facture simple présentant une alternance de barreaux droits et ondulés. Le plafond de l’escalier structuré en panneaux disposés entre les poutres maitresses est décoré de fins motifs en gypserie. Sur chaque palier, l’on perçoit encore les portes d’accès aux appartements, aujourd’hui obturées. Au dernier étage, placé au-dessus du plafond, une grande pièce accessible par deux étroits escaliers servait de séchoir à linge (bugade en provençal).

État actuel

L’ensemble de l’escalier est actuellement en péril et a fait l’objet récemment d’un étaiement provisoire. La façade, bien qu’authentique, est décrépie et doit être entièrement restaurée. A l’exception de la porte d’entrée, les menuiseries ont disparu mais le modèle est réplicable puisque conservé dans la parcelle voisine. A l’intérieur, le sol dallé du rez-de-chaussée est partiellement démonté et le premier niveau de l’escalier (volées, repos et palier) est totalement ruiné à l’exception du mur d’échiffre. Aux étages, la structure en bois montre des signes de faiblesse et le revêtement de plâtre est lacunaire en de multiples endroits, tout comme sur le plafond en gypserie. Des lacunes importantes sont également perceptibles sur les revêtements de sol en terre cuite des marches et paliers, ainsi que sur le barreaudage de la rambarde. Les enduits intérieurs en plâtre sont partiellement conservés et sales. La toiture est à reprendre en totalité. 

Affectation future

L’escalier Beaucaire, propriété municipale, va retrouver sa fonction initiale de desserte des étages pour un projet de logements associant un propriétaire occupant et trois logements sociaux. Au dernier étage, sera créé un petit centre d’interprétation du patrimoine juif de L’Isle-sur-la-Sorgue pouvant être ouvert ponctuellement pour terminer des visites de groupes du quartier de la juiverie. Ainsi, le projet concilie une orientation touristique, mémorielle et pédagogique à la création de logements dans une perspective de mixité sociale. 

Description des travaux

Les travaux porteront sur l’intégralité de la parcelle de l’escalier pour une restauration complète prévue entre la fin de l’année 2023 et le printemps suivant. Le rez-de-chaussée sera reconstruit à l’identique avec une conservation du mur d’échiffre. Tous les degrés et éléments du palier en pierres de taille seront reconstitués sur la base du calepinage originel. Aux étages, la structure de l’escalier sera maintenue par un système de suspentes. Celui-ci associera des consoles métalliques placées dans les angles sous les repos, à des câbles métalliques connectés à des poutrelles placées au-dessus du plafond en gypserie. Ce procédé isostatique, particulièrement discret, permet de maintenir l’escalier dans sa position actuelle avec ses légers défauts tout en conservant l’intégralité des bois d’origine. Le plafond, les enduits, la rambarde et les sols de terre cuite seront intégralement restaurés. La charpente et la couverture feront l’objet d’une réfection complète ainsi que la façade qui retrouvera son aspect du XVIIIe siècle (enduit et modénatures en plâtre et menuiseries à petits carreaux)

Les projets de restauration du patrimoine juif en 3D


Comment donner ?

La campagne de souscription est ouverte du 15 mai 2023 au 15 novembre 2024.

Pour participer à cette souscription, il suffit de se rendre sur le site de la Fondation du patrimoine : www.fondation-patrimoine.org/les-projets/escalier-de-limmeuble-beaucaire-isle-sur-la-sorgue 

En donnant, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt.
Exemple : Vous donnez 80€, vous bénéficiez alors d’une réduction d’impôt de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable. Votre coût réel après déduction de l’impôt sur le revenu est de 28€ seulement. Il est de 20€ après réduction de l’impôt sur la fortune (vous bénéficiez dans ce cas d’une réduction d’impôt de 75€ dans la limite de 50 000€ - cette limite étant atteinte lorsque le don est de 66 666€. Enfin, votre coût réel est de 32€ après réduction de l’impôt sur les sociétés puisque vous bénéficierez dans ce cas d’une réduction d’impôt de 60% du don dans la limite de 20 000€ ou de 50 000€ du chiffre d’affaires HT lorsque cette dernière limite est plus élevée.

 

Phase des travaux

Les travaux de restauration se dérouleront au début de l’année 2025.

 

Direction du Patrimoine
04 90 38 96 98
direction.patrimoine@islesurlasorgue.fr
www.patrimoine.islesurlasorgue.fr
www.fondation-patrimoine.org

Vidéo

Découvrez en vidéo l’histoire de la communauté juive, depuis le milieu du XVe siècle à la fin du XVIIIe siècle, les enjeux du projet de réhabilitation et comment, vous aussi, vous pouvez participer concrètement à la sauvegarde de ce patrimoine remarquable.